BEAUX-ARTS DES AMÉRIQUES

Jennifer Meanley

Prix en dollars canadiens lors de la vente | Price in Canadian dollars at time of sale

Biographie

Jennifer Meanley

Née à Wolfeboro (New Hampshire), en 1978.

jennifermeanley.com

Jennifer Meanley se considère comme une conteuse; toutefois, ce qu’elle cherche vraiment à faire c’est d’engager le spectateur dans la sensation de participer à un rêve ou de se rappeler un souvenir d’un passé lointain. Cette recherche surpasse la finalité et la qualité narrative des évènements qui se jouent sur les toiles. Leur raison d’être devient la capacité de se souvenir de la sensation vivifiante, sensuelle et viscérale d’être un être humain. Les animaux, parce qu’ils s’encombrent, ni de règles de conduite, ni de moralité humaine, sont des acteurs importants dans les toiles. Ils éclairent des aspects de la nature humaine qui ont été volontairement abandonnés ou modifiés. Les gens ont la permission d’observer les animaux, ce qui implique simultanément une forme de réflexion sur soi-même. Évoluant dans des cadres bucoliques et rêveurs, souvent ils prennent place dans une sorte de beauté placide et superficielle. C’est comme une feuille d’aluminium qui doit être froissée par le délabrement, la violence et la douleur des créatures qui occupent cet espace. Elle a du plaisir à penser et à peindre les choses belles autant que grotesques, pénibles autant que joyeuses – rappels de choses souterraines qui à la surface, apparaissent d’une certaine manière, mais une fois déterrées, elles sont comme une colonie de fourmis, bouillonnant d’intentions et de buts cachés, exposés seulement par un défrichement.Jennifer Meanley a étudié les Beaux Arts à l’Université du New Hampshire et elle a fréquenté l’Université d’Indiana, à Bloomington, où elle a obtenu sa maîtrise en Arts visuels. Récemment elle est devenue professeur de dessin et peinture à l’Université de la Caroline du Nord.

Télécharger son CV >

Biography

Jennifer Meanley

Born Wolfeboro, New Hampshire (1978)

jennifermeanley.com

Jennifer Meanley considers herself a storyteller; however what she really seeks to do is engage the viewer in the sensation of having a dream or recalling a memory from the distant past.  This overwhelms the conclusiveness or narrative quality of the events taking place in the paintings.  They become about remembering what it is like to feel the reactive, visceral and sensual side of being human.  Animals, because they are unencumbered of human rules of conduct and morality, are important actors within the paintings.  They illuminate aspects of human nature that have been willingly abandoned or reformed.   The people are allowed to be observers of the animals, but it is implicit that this is actually a type of self-reflection.  Native to the bucolic and dreamlike settings where they often take place is a type of shallow placidity and beauty.  This operates as a foil, to be perturbed by the raggedness, violence and grief of the creatures that occupy these spaces.  Jennifer enjoys thinking and painting about things that can be both beautiful and grotesque, stricken and joyful – reminders of subterranean things that, on the surface they appear one way, but once unearthed are like an ant colony, boiling with hidden intent and purpose, exposed only through dishevelment.Jennifer Meanley graduated from Mount Holyoke College, South Hadley, Massachusetts in 2001 with a double major in English Literature and Fine Arts.  She studied fine arts at the University of New Hampshire and went on to Indiana University, Bloomington, where she earned her Master of Fine Arts degree. She has recently been appointed Professor of Painting and Drawing  at the University of North Carolina.

Download CV >